Bafora – l’esprit du fleuve Niger

Le Niger a Segou

Ce soir, j’ai reçu un morceau de Sona Jobartheh, un appel de la nostalgie de Bafora, l’esprit du fleuve, qui coule en soi.

Cela m’a ramené comme souvent 8 ans en arrière, et à ces gens et musiciens incroyables du Mali. Et j’ai envie ce soir de partager un peu d’ambiance de Ségou, une ville blottie contre le fleuve Niger qui lui amène la vie et sa musique.

Envie d’évoquer Yaro et son groupe. Ce moment, après 2 semaines de musique partagée où ils ont pris le risque d’un enregistrement chez eux après avoir consulté les cauris. De retour en Allemagne, Matheo prendra le soin de mixer l’enregistrement malgré l’unique micro et l’unique prise de son, pour leur produire leur « premier CD »

beim wahrsager

instrumentenkarusell 4 intrumentenkarusell 3

Chez Yaro (Segou), avant enregistrement

Un extrait du morceau fleuve « bien » enregistré chez eux qui deviendra leur premier album

yaro

Un autre morceau, nostalgique car il me rappelle toujours le fleuve, enregistré dans un restaurant avec Nils et Matheo qui improvisent

im golfe 1party im golfe

Pour changer de la Kora, un peu de balafon et percussions « au Golfe »

Le Terminus - Segou

Et enfin une série sur le terminus, ce bordel et son groupe « orchestre » incroyable, un curieux endroit mélange de tristesse sans fond et d’énergie pure où chacun semble vouloir éterniser sa nuit.

im terminus 2 im terminus 1 le chanteur et le batteur du terminus

Un tube international, avec une belle impro de Nils

Un classique de la musique latine qui fut très a la mode dans les années 60/70’s en Afrique de l’Ouest. Cette version est tout bonnement incroyable

Un peu toujours de rythme latin funcky, ça groove toujours la section rythmique, pour les impatients allez après 2min

Un blues funk, car le blues vient de là, et cela s’entend !

Un peu de coupé-décalé revue et corrigé pour ne pas finir la nuit

Dur de partager une ambiance, mais ces morceaux contiennent des instants assez unique dans ma mémoire. De vrais moments de musique, ni formaté ni académique, d’improvisation spontanée qui disent bien plus que par des mots l’histoire d’un pays qui vie et vibre par son fleuve et sa musique.

Rive de Segou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To create code blocks or other preformatted text, indent by four spaces:

    This will be displayed in a monospaced font. The first four 
    spaces will be stripped off, but all other whitespace
    will be preserved.
    
    Markdown is turned off in code blocks:
     [This is not a link](http://example.com)

To create not a block, but an inline code span, use backticks:

Here is some inline `code`.

For more help see http://daringfireball.net/projects/markdown/syntax